On n’est jamais à l’abri d’un accident soudain. Cela peut évidemment causer des traumatismes importants pouvant amener à un handicap à vie. D’ailleurs, selon l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), la France compte environ 23 % de handicapés dans la population. Concrètement, cela représente environ 9 millions de personnes. Cependant, un handicap ne signifie pas toujours une prise de poids. En effet, il est possible d’entretenir une bonne forme malgré la présence d’une infirmité. Mais comment faire ? Les réponses un peu plus bas. 

Les exercices physiques sur fauteuil roulant 

Le travail du haut du corps 

Les personnes en situation de handicap ne peuvent pas se mouvoir normalement. Elles ne peuvent pas se déplacer convenablement, ce qui signifie que certains sports leur sont inaccessibles. Cependant, elles peuvent toujours travailler la partie du corps qui n’est pas infirme. 

Par exemple, les individus qui n’ont plus l’usage de leurs membres inférieurs. Peuvent évidemment travailler le haut du corps. Ils peuvent soulever des haltères pour pouvoir dépenser des énergies et pour fondre la graisse. Cela permet aussi de muscler le bras, idéal pour ne pas se fatiguer lorsque l’on est en fauteuil roulant. 

Afin d’éviter un surentrainement ou encore des blessures, le mieux est de se faire accompagner. Ainsi, demandez l’aide d’un coach sportif pour réaliser correctement les mouvements. 

Avoir des abdos en béton  

Les personnes qui souffrent d’une infirmité au niveau des membres inférieurs peuvent s’adonner à des exercices abdominaux. Cela permet de gainer le ventre et de réduire par la même occasion la quantité d’aliments ingérés.
Ce type d’exercice contribue à maintenir la forme malgré la présence d’un handicap. Cependant, demandez toujours l’avis de votre médecin pour éviter de vous faire mal. 

Handicap et sport

Adapter l’alimentation en fonction de son handicap 

Diminuer la quantité des repas 

Quand on a un handicap physique, on ne dépense pas beaucoup de calories. En d’autres termes, les muscles et le corps en général n’ont pas besoin d’une débauche d’énergies. Cela signifie que ce n’est pas la peine de manger beaucoup. Sinon, le corps va stocker ce surplus d’aliments sous forme de graisse. Au bout de quelques semaines, une prise de poids se fera alors ressentir. 

Concrètement, il convient de diminuer la quantité des aliments qui composent le repas. Pour éviter les sensations de faim, vous pouvez toujours vous tourner vers les compléments alimentaires naturels de type « coupe-faim ». Avec ce genre de produit, il sera plus facile de ne pas grossir. Pour en savoir plus sur ces suppléments, faites un tour sur le site www.envie2maigrir.com

Quels types d’aliments choisir ?

Les personnes en situation de handicap risquent de développer des problèmes de santé liés à l’alimentation. Cette dernière doit donc être adaptée pour éviter les troubles. Aussi, il convient de privilégier les légumes et les fruits bio. Ils renforcent l’organisme d’une manière générale alors qu’ils contiennent que très peu de calories. 

Mieux vaut aussi prioriser les céréales complètes (riz, pain, blé). Elles sont beaucoup plus adaptées que les produits raffinés, car leurs absorptions sont beaucoup plus lentes. Cela représente un atout pour une personne avec un handicap, dans la mesure où elle n’a pas besoin d’un apport rapide en énergie (sucre rapide).  

Les aliments protéiques ne doivent pas non plus être négligés. Trois portions de produits laitiers et une portion de viande/poisson sont largement suffisantes.  

Astuces pour ne pas prendre de poids avec un handicap physique 

Éviter les aliments industrialisés 

Quand on a un handicap physique, cela limite évidemment les mouvements. Dans ces conditions, le corps a tendance à stocker le surplus de calories sur le ventre, les cuisses ou la hanche. Pour éviter le surpoids, il y a quelques règles basiques à respecter à savoir : 

  • Modérer la consommation des produits riches en graisses et en sucres comme les charcuteries, les fritures, la viennoiserie, les mets panés, la crème au beurre, etc.…. 
  • Limiter les fringales comme les chips ou encore les popcorns. 
  • Diminuer le recours à la restauration rapide, dans ces établissements, les plats sont souvent hypercaloriques et mauvais pour la santé.   
  • Abaisser les boissons gazeuses comme les sodas ou encore 

Bien se réhydrater 

Une bonne hydratation contribue au maintien d’une santé de fer. Aussi, veillez à boire suffisamment d’eau au cours d’une journée. Évitez autant que possible la prise d’alcool, car celui-ci est un élément diurétique (il vous fait perdre l’eau dans l’organisme).  

Bien dormir 

Voilà, l’insomnie amène souvent à un surpoids. Cela signifie qu’il faudra bien dormir. Pour ce faire, n’hésitez pas à recourir aux remèdes de grand-mère comme les infusions à base de plantes ou encore l’aromathérapie.

Bien dormir

Conclusion  

Avoir un handicap physique ne signifie forcément pas une prise de poids. Ce n’est pas donc une fatalité, car il faut juste continuer à faire des activités physiques, à adopter une alimentation saine et à bien se reposer. Cela vous permet de maintenir une bonne santé malgré la situation de handicap.