Une rampe d’accès pour handicapé est un équipement qui facilite l’autonomie des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Elle facilite leur déplacement et les aident à franchir le seuil d’une porte, les trottoirs, les marches d’escaliers. Il s’agit d’un  dispositif qui permet aux personnes utilisant une voiture pour handicapés ou un fauteuil roulant, de franchir un obstacle ou des dénivellations en vue d’accéder à un endroit. Il existe plusieurs types de rampe d’accès avec des caractéristiques bien spécifiques.

Ces spécificités requièrent la prise en considération d’un certain nombre de critères pour opérer un choix. Ainsi, pour choisir une rampe d’accès, il convient de prendre en considération des critères tels que la longueur, la largeur, les diverses options et des caractéristiques structurelles. 

Les différents types de rampes pour personnes à mobilité réduite

Pour rendre les bâtiments ou divers endroits accessibles aux personnes à mobilité réduite, les rampes d’accès pour handicapé s’avèrent nécessaires. Elles permettent de franchir des escaliers, les trottoirs ou tout changement de hauteur avec un fauteuil roulant. Il existe plusieurs types de rampes d’accès pour personne handicapée, se distinguant les unes des autres par un mode de conception, avec des applications bien distinctes. Certaines sont fixes, d’autres sont amovibles. Il est important de connaître ces différents types de rampes d’accès pour opérer un choix éclairé.

Les escaliers constituent des obstacles pour les handicapés se déplaçant en fauteuil roulant. Les rampes d’accès PMR s’avèrent très utiles pour surmonter ces obstacles. Les personnes handicapées qui en possèdent les modèles mobiles et pliables s’en servent allègrement pour accéder à certains lieux publics ou privés.

Les rampes d’accès fixes ou permanentes 

La rampe d’accès fixe pour fauteuil roulant ou pour personnes à mobilité réduite (pmr) peut être utilisée de façon permanente. Intégrée dans la construction ou fixées à la construction de façon permanente, elle permet de franchir aisément divers obstacles en toute sécurité. Elle peut être en béton, maçonnée, en bois ou en métal. Cette installation permanente assure, par ailleurs, une accessibilité permanente. Elle s’avère utile lorsqu’il s’agit d’opter pour un dispositif qui facilite en permanence l’accès d’un endroit aux personnes à mobilité réduite.

La rampe d’accès mobile pour handicapé

Lorsqu’il s’avère difficile, voire impossible d’avoir recours à une installation permanente, les rampes d’accès mobiles constituent une alternative. Elles permettent de rendre tout lieu accessible. Aussi, quand, pour des raisons techniques par exemple, des travaux ne sont pas réalisables pour intégrer une rampe fixe, la rampe mobile vient à point nommé pour offrir aux handicapés, un accès facile dans les lieux publics ou privés.

Transportable et facilement manipulable, cette rampe facilite le déplacement des personnes handicapées. Aussi, avec certains modèles, il est possible de la mettre en place très rapidement, de la transporter dans un sac de portage fixé au fauteuil roulant ou dans un sac porté par la personne qui accompagne l’handicapé. 

Ainsi, la rampe d’accès mobile permet de rendre un endroit accessible, même sans la réalisation de travaux de construction. Elle peut être mise en place lorsqu’il s’agit de franchir un obstacle et peut être enlevée lorsqu’elle n’est plus nécessaire. Elle permet de franchir des passages de seuil, des marches d’escalier ou un trottoir pour accéder à un établissement ou à un bâtiment.

Quelle longueur de rampe d’accès pour handicapé choisir ? 

Déterminer la longueur de la rampe suivant la la hauteur du nivele

Avant de procéder au choix d’une rampe d’accès pour fauteuil roulant, il est important d’évaluer la hauteur du nivelé à franchir. La détermination de la hauteur à franchir permet d’avoir une idée claire concernant la pente maximale. Cette connaissance de la pente maximale qu’il convient de respecter correspond à la longueur minimale requise pour la rampe. 

En effet, la longueur appropriée d’une rampe d’accès pour fauteuil roulant est déterminée en fonction de la hauteur de l’obstacle à franchir et du type de fauteuil roulant utilisé. Les efforts de la personne en fauteuil roulant sont réduits lorsque la longueur de la rampe est largement suffisante pour rendre la pente faible.

Mieux vaut choisir une rampe d’accès suffisamment longue

Avec une rampe d’accès d’une longueur importante, la pente ou le pourcentage d’inclinaison devient faible, facilitant ainsi l’accessibilité d’un endroit à une personne à mobilité réduite. Autrement dit, plus la rampe d’accès est longue, plus le pourcentage d’inclinaison est faible et facile à monter. C’est pourquoi, il est important d’opter pour la plus grande longueur possible lors du calcul de la longueur appropriée. 

Quelques idées de calcul de la longueur de rampe d’accès pour handicapé

Pour un fauteuil roulant manuel, la pente maximale conseillée est de 15 % pour mieux garantir la sécurité de la personne à mobilité réduite. Pour le calcul de la longueur de la rampe avec ce type de fauteuil roulant, il convient de multiplier la hauteur de l’obstacle à franchir par 7. Si par exemple, la hauteur de l’obstacle est égale à 30 cm, il faut une rampe d’une longueur de 210 cm, soit 30 cm x 7 = 210 cm. 

Pour un fauteuil roulant poussé par un accompagnateur ou un fauteuil roulant électrique, au niveau de la pente, l’inclinaison maximale recommandée est de 20 %. Sur cette base, la longueur de la rampe d’accès doit être égale à la hauteur de l’obstacle multipliée par 5. Ainsi, pour un obstacle de 30 cm de hauteur, il faut une rampe d’une longueur de 150 cm (soit 5 х 30 cm = 150 cm).

rampes d'accès pour handicapé
Il est important d’adapter la longueur de la rampe à la hauteur de l’obstacle afin de ne pas être confronté à une pente trop raide.

Quelle largeur de rampe d’accès pour handicapé faut-il choisir ?

La largeur de votre rampe d’accès dépend de la taille de votre fauteuil roulant et de l’espace supplémentaire dont vous aurez besoin pour manœuvrer sur la rampe. En général, une largeur minimale de 80 cm peut être appropriée pour faciliter le cheminement du fauteuil roulant.

Mais, il possible d’opter une largeur en dessous de 80 cm si elle est largement suffisante pour votre fauteuil roulant ou pour une largeur d’un mètre ou plus si la taille du fauteuil roulant l’impose. En tout état de cause, la largeur de la rampe d’accès doit être largement suffisante pour accueillir  un fauteuil roulant. 

Quelles options faut-il choisir pour une rampe d’accès pour handicapé ? 

Des rampes d’accès sont conçues avec des options qui leur permettent d’être plus facilement transportables ou pour répondre à des contraintes de rangement. Ces options permettent d’avoir des rampes d’accès faciles à transporter ou à ranger dans le coffre de la voiture ou dans un placard. Elles permettent d’introduire des variantes au niveau de la conception et de rendre disponibles des rampes d’accès pliables, enroulables ou télescopiques. 

La rampe d’accès pliable 

La rampe d’accès pliable pour handicapé, permet de franchir de façon aisée divers obstacles sur le chemin (les marches, les trottoirs, etc.) pour un déplacement en toute quiétude. Cette rampe pliable est également manipulable, portable et facile à installer. Dépliée, elle peut être installée facilement aux entrées des portes pour franchir les obstacles.

Pliée, elle peut être stockée dans un endroit dans l’attente d’être utilisée. Ainsi, elle peut être rangée sans encombre. Aussi, avec une installation et un pliage faciles et rapides, cette rampe d’accès est, par ailleurs, pratique. Elle peut être transportée partout et sans difficultés. 

Rampes d’accès enroulables 

Lorsqu’une personne à mobilité réduite se déplace dans un endroit non adapté, elle peut opter une rampe d’accès amovible enroulable pour parer à un obstacle. Légère et compacte, la rampe d’accès enroulable peut être transportée et installée facilement et rapidement. Elle se déroule avec facilité pour franchir des obstacles (les marches d’escalier, les seuils des portes, les bordures, etc.) ou pour monter en toute sécurité dans un véhicule.

Une rampe d’accès enroulable permet le passage d’un fauteuil roulant pour personne à mobilité réduite. Aussi, elle s’enroule avec facilité pour être transportée ou stockée facilement dans un coffre de voiture ou dans un placard.

La rampe d’accès télescopique 

La rampe d’accès télescopique est bien adaptée pour les personnes à mobilité réduite. Elle s’adapte à leur besoin en leur facilitant l’accès aux bâtiments tout en leur permettant de monter ou de descendre d’un véhicule. La rampe d’accès télescopique est réglable en longueur pour s’adapter aux obstacles à franchir et pour divers usages. Elle se coulisse pour ajuster la longueur en fonction des besoins.

En s’allongeant, elle permet de réduire la pente au maximum. Par ailleurs, elle se plie et se déplient aisément. Elle est caractérisée par un faible encombrement, lorsqu’elle est pliée. Ainsi, elle est facile à transporter dans le coffre d’un véhicule.

Un modèle pliable de rampe d’accès pour handicapé

Rampe d’accès pour handicapé : quelles caractéristiques structurelles faut-il privilégier ? 

La rampe oour handicapé sert à faciliter l’accès aux bâtiments ou autres endroits aux personnes handicapées. Elle permet deg franchir en douceur et en toute sécurité les obstacles. Elles ne doivent pas mettre en danger la vie des personnes à mobilité réduite. Pour ce faire, elles doivent leur offrir une sécurité optimale lors de l’utilisation. 

Ainsi, pour qu’elles soient sans danger pour les personnes handicapées, elles doivent avoir certaines caractéristiques structurelles. Elles doivent permettre de franchir les obstacles de différentes hauteurs en toute sécurité. Aussi, elles doivent constituer un moyen d’accès sécurisé, assurant un passage en toute sécurité et sans glissement. Pour garantir cette sécurité, la rampe d’accès doit disposer d’une surface antidérapante et d’une bonne stabilité. 

La rampe d’accès pour handicapé doit être sécurisante mais également solide. Il est important de choisir une rampe d’accès capable de supporter, lors de son utilisation, le poids du fauteuil roulant, de l’utilisateur et si possible celui de l’accompagnant. Aussi, elle doit avoir une dimension suffisamment large pour assurer le cheminement du fauteuil roulant en toute sécurité.